AccueilConcept de l’Assurance

Comprendre le concept de l’Assurance solde restant dû

Quand un emprunteur vient à contracter un prêt immobilier, il y a obligation de souscrire à une assurance. Généralement, il s’agit de ce que l’on appelle Assurance solde restant dû. Le choix, arrivé à ce moment peut s’avérer stratégique. Nous vous proposons alors de vous éclairer justement sur ce qu’est une Assurance solde restant dû.

L'assurance solde restant dû en quelques mots

Une assurance solde restant dû peut être assimilée à une assurance-vie ou à une assurance-décès dans son concept.  Elle accompagne les prêts immobiliers, dans le genre du prêt hypothécaire lorsque vous décidez d'acquérir un bien immobilier. Elle va en réalité servir de garantie pour votre famille dans le cas où votre décès surviendrait inopinément en plein cours de votre emprunt, car le capital restant dû doit toujours être remboursé. En souscrivant à une assurance solde restant dû, le reste dû sera pris en charge entièrement ou en partie par la compagnie d'assurance.

Les différentes formules d'Assurance solde restant dû

Tous les assureurs ne proposent pas les mêmes formules et plus particulièrement en ce qui concerne les primes d'assurance. La prime est généralement calculée au cas par cas, suivant la situation de l'emprunteur. Néanmoins, on dénote certaines formules classiques, communes à presque toutes les compagnies.
Par exemple, vous avez la couverture 50% + 50%. Celle-ci va couvrir 50% du capital emprunté, et le reste c'est-à-dire les 50% restants seront couverts par l'époux de l'emprunteur. Il existe une autre formule appelée 100% + 100%, dans laquelle, l'emprunteur ainsi que son conjoint seront couverts à 100%. Le solde restant dû sera alors entièrement couvert par l'assurance. Et enfin, il existe les formules sur mesure, élaborées suivant les ressources de l'emprunteur.

Le calcul de la prime d'assurance

À chaque situation correspond une évaluation personnalisée de la prime d'assurance. Nombreux sont les critères qui seront auscultés. Tout d'abord, bien évidemment, le prêt sera le premier facteur. Plus la somme empruntée est élevée, plus la prime va grimper. Ensuite, le risque de décès sera le second facteur qui sera pris en compte. L'âge, les habitudes de vie comme le fait de fumer ou la pratique de sport seront par exemple des critères examinés pour déterminer votre espérance de vie. Et enfin, votre état de santé sera également un facteur pris en compte.
Par ailleurs, depuis quelques années, l'égalité des sexes est un critère devenu déterminant. C'est ainsi que depuis le 21 décembre 2012, aucune distinction n'est effectuée entre les hommes et les femmes dans le calcul des primes. Le risque de décès chez les hommes est similaire à celui des femmes.

Le choix de la compagnie d'assurance

Si la loi peut imposer une obligation de souscrire à une assurance, elle permet aux emprunteurs par contre de choisir librement la compagnie à laquelle souscrire. D'ailleurs, combien même la loi ne l'imposerait pas, la banque l'exigera sûrement. Le choix de l'établissement sera déterminant. En principe, les emprunteurs vont souscrire une assurance solde dû auprès de la même institution auprès de laquelle ils ont souscrit leur prêt hypothécaire. Le taux s'en trouve alors réduit et cela influe sur le coût total du prêt. Dans tous les cas, vous pouvez également vous informer auprès des autres compagnies.

En somme, l'Assurance solde restant dû c'est :
• Une protection indispensable pour vous et votre famille des ruines financières en cas de décès
• Une assurance-décès temporaire
• Une couverture pour les personnes à santé précaire

Par ailleurs, à souligner que l'assurance solde restant dû n'est pas valable uniquement pour les prêts immobiliers.